Jour J, ou J+139, dépend du point de vue…

Dernier jour de voyage, dernier jour au Canada… il faut en profiter au maximum ! Je me lève tôt pour profiter une dernière fois de mes rollers sur la piste que j’avais repéré la veille. Elle fait partie du sentier trans-canadien et de la section reliant Niagara-Falls à Québec ! Pour moi ça restera sur les bords du Lac Ontario pour l’instant. Une belle petite promenade, presque à la fraîche… car il fait déjà très beau et chaud en ce début de matinée. Je découvre des recoins que je ne soupçonnait pas dans cette ville, des petits parcs sanctuaires de papillons, des presque-îles boisées avec vue sur le centre-ville… Je m’offre une dernière petite chute aussi pour changer… 🙂

Retour à l’hôtel pour une bonne grosse douche, dommage, j’aimais bien le principe de ne pas payer l’eau ! Départ ensuite pour le centre ville et les quais de la reine. On trouve un parking à 12$ la journée, waouh, record. La dernière virée touristique de mon séjour sera de nouveau tranquille et reposante : promenade sur le Lac Ontario en 3 mats. Un très beau bateau, une promenade agréable et de superbes vues sur le centre-ville. Encore une réussite cette excursion !

On finit par un petit tour de ville en voiture, les pieds d’Amy tout ampoulés ne lui permettant plus de marcher. L’occasion de quelques mémorables bouchons de circulation, le plaisir de la « navigation » au milieu des trams et de leur rails omniprésents, les rues à double sens mais dans lesquelles il est interdit de tourner, le plus souvent pour ne pas couper la trajectoire de ces satanés trams… On a quand même du faire plus de 2 kms avant de se décider à passer outre l’interdiction pour enfin pouvoir nous rendre dans la direction souhaitée !

Amy m’a ensuite amené à l’aéroport, où nos chemins se sont séparés. J’y ai enregistré mes bagages sans encombres, je suis désormais dans la salle d’embarquement où j’écris ces lignes. Je décolle dans 3 heures environ. Une petite escale par Londres et j’arrive quelques 10 heures plus tard à Paris. A moins qu’il ne m’arrive encore de nouvelles mésaventures je ne pense pas avoir un intérêt à vous conter mon vol… bien que le retour fasse partie du voyage en quelque sorte.

Je vous laisse donc ici chers amies & amis, chers lectrices & lecteurs et même chère lectrice devenue amie 😉
Ce fut un plaisir de partager ces 4 mois et demi d’aventures avec vous (je pense que le mot aventure n’est pas exagéré). Ca me manquera j’en suis sur… alors vivement la prochaine occasion de recommencer !
Je ne m’étendrai pas sur la conclusion, vous savez ce que je ressens…

Kiwi, comblé


Citation du voyage :
Partir, c’est mourir un peu. Poursuivre le voyage, c’est peut-être ressusciter.
Le vrai voyageur, c’est celui qui jamais ne tente de revenir en arrière.

Jacques Renaud, En d’autres paysages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *