Granby, ici Granby

Nouvelle fin de semaine, nouvelle escale du long voyage du Kiwi au pays des Caribous.
(ndlr : comme j’ai du l’expliquer plusieurs fois en quelques jours, Kiwi est le surnom des néo-zélandais, qui provient du nom de l’animal emblématique de leur pays, et en moindre mesure du fruit, d’où mon surnom ! desormais plus d’excuse, vous savez tous)

La destination, vous l’aurez compris : Granby.

Granby, prononcé Grambé par les Québécois, est une ville du Québec située dans la municipalité régionale de comté de La Haute-Yamaska, la région administrative de la Montérégie, et la région touristique des Cantons-de-l’Est.
Fondée en 1825, Granby compte un hôpital, un Cégep, une bibliothèque municipale et un jardin zoologique (Zoo de Granby). Elle est positionnée à mi-chemin entre Montréal et Sherbrooke en empruntant l’autoroute 10.
Suite au référendum municipal qui a eu lieu le 28 mai dernier, Granby deviendra, le 1er janvier 2007, une nouvelle municipalité formé par la ville et de son canton.
Également, le 9 juin 2006 était le coup d’envoi pour la création possible d’une région administrative qui comprendrait les MRC de Haute-Yamaska (dont fait partie Granby) et de Brome-Missisquoi. Si la création devait se concrétiser, Granby deviendrait chef-lieu de la nouvelle région.
Granby est jumelée avec Saint-Etienne.

Chez Ben


Un ours, enfin !

Voilà pour la page culturelle. Pour ce qui est de la prononciation, vous en parlerez à ma coloc, s’en suit un débat chaque fois qu’on en discute… Pour ma part Granby c’est avant tout la ville d’Amy.

Départ donc vendredi soir, en bus. Je vous passerai les mésaventures du choix de l’horaire de bus, toujours est-il que je me suit retrouvé sur la version « locale » de la ligne Sherbrooke-Granby, celle qui évite soigneseument l’autoroute pour s’assurer de ne manquer aucune route de campagne. Résultat, 2h plus tard, j’arrive enfin !

Première soirée tranquille, resto, petit tour chez Claudia, une amie d’Amy et endormissement devant Garfield en DVD…

Le samedi s’est pas mal déroulé au même rythme : visite du Zoo de Granby, un beau zoo qui mérite sa réputation ; fin de Garfield sur le cinéma maison (home cinema pour les français, mais là l’écran est tellement grand que c’est plus une maison cinéma que l’inverse) ; glande … souper ensuite chez Do et son chum, un couple d’amis d’Amy (Amy a beaucoup d’amis, un peu comme Anny aime les sucettes à l’anis), dessert glacé chez « Chez Ben, on s’bourre la bedaine » (c’est bien le nom du « resto ») et départ pour Montréal, pour le final du Mondial des feux d’artifice.
Malheureusement, la circulation et les travaux font que nous n’arrivons pas à temps pour grimper sur le pont Jacques-Cartier. On s’installe donc au plus vite… le long de l’autoroute ! Le feu était vraiment exceptionnel, de loin le plus grandiose, le plus long (30 min) et le plus impressionant que j’ai eu l’occasion de voir. Cependant j’utiliserai pas le qualificatif magique cette fois puisque nous n’avions pas la musique et la vue était un peu perturbée par l’autoroute et l’autre feu d’artifice, celui offert par la Police : gyrophares, sirènes, et … fumigènes ! Allez savoir pourquoi ils avaient décidé de rebaliser quasiment toutes les lignes de l’autoroute avec des fumigènes, toujours est-il qu’il est difficile de se concentrer sur le feu avec un gars en uniforme qui passe et repasse devant soi, hein Amy ! Pour assumer mon rôle de loque de bout en bout du week-end, j’ai réussi à m’endormir dans la voiture au retour…

Dimanche tout aussi peu violent : lever midi, repos au soleil dans le jardin avant le départ pour Sherbrooke, en compagnie de Claudia. A Sherbrooke nous sommes allés manger à la Brasserie de la Seigneurie où Fanny la soeur de Claudia travaille, avant de s’effoirer ([effouérer] en « phonétique ») chez Fanny, jusqu’à ce qu’elle nous rejoigne pour une nouvelle glace au Dairy Queen !

Sur ce s’achève cette petite fin de semaine très agréable, reposante à souhait… plus d’excuse pour ne pas être efficace au boulot cette semaine… A moins que, trop de sommeil peut-être ? 

Kiwi,


L’appart à mon retour, après 2 jours d’absence !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *