Folle soirée !

Que d’aventures ce soir… J’étais censé travailler sur mon rapport, c’est vrai… mais tout cela m’est arrivé sans quitter mon chez moi !

1) En pleine vaisselle, plus d’eau ! Je vérifie la salle de bain… pas mieux ! Une canalisation qui aurait rompu à cause de la chaleur ? (45°C en température ressentie dans la journée…) Toujours est-il que ça a fini par revenir quelques minutes plus tard. Après la porte arrachée la semaine dernière, j’ai bien cru que la maison nous lachait pour de bon.

2) Alors que je mange tranquillement dans le salon, une tête à la fenêtre ! Ca surprend. Une demoiselle qui cherche son amie Virginie, qui habite « dans le coin, en colocation »… problème, dans la rue, il y a que ça des étudiants en colocation ! Ce fut l’occasion d’enfin faire connaissance avec ma voisine du dessus… qui ne connaissait pas de Virginie non plus. J’ai bien essayé de l’aider en prêtant mon téléphone mais j’ai pas pu faire grand chose pour elle. 

3) Retour dans ma chambre, en train de travailler, une odeur de brûlé me titille les narines ! Oh noooo, il manque plus que ça, la maison brûle !? Je cours dans la cuisine mais l’odeur y est moins forte… ça vient vraiment du coin de ma chambre. Alors que j’étais prêt à défoncer la porte de mon coloc pour vérifier, je remarque la petite fumée qui se dégage de ma lampe hallogène… Une maudite mouche qui y agonisait… Je haiiis les mouches, je les hais tout court !

4) De nouveau dans le salon, de nouveau une tête à la fenêtre, voyons donc ! Un gars cette fois, qui parle anglais en plus. Il veut savoir ce qu’on fait de la télé qui traîne sur le perron, si on la vends. Shanny lui dit vas-y garçon, fais-toi plaisir, prends la (enfin, à la Québecoise et en anglais). Le gars, étonné… Shanny poursuit, bin oui de toute façon elle marche pas, c’est bien pour ça qu’elle est sur le balcon. Le gars, déçu, ahhh elle marche pas ? J’en veux pas alors ! Comme si on aurait laissé dehors une télé qui fonctionne !

5) Alors que Julie m’avait proposé de passer rapidement prendre une bière chez une amie, je commence à hésiter voyant les éclairs fendant le ciel… Un par-ci par-là, puis rapidement un toutes les 10 secondes, toutes les 5… et d’un seul coup c’est l’apocalypse ! La bière sera pour une autre fois. Tous les colocs sur le perron, il fait enfin frais, et le spectacle est géant. Un orage comme j’ai rarement vu. Ca vaut pas mal de feux d’artifice ! Plusieurs minutes et coupures de courant plus tard, retour au boulot…
Qué soirée… Qué vie qu’on mène hein


J’me promène toujours ainsi dans mon appart désormais…
paré à toutes les éventualités !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *