Un bon petit vendredi…

Déjà la fin de semaine ! Et le vendredi c’est… non, pas ravioli… mais réunion. Tous les vendredis matins, réunion de travail avec l’ensemble du labo. Et de l’avis général, celle de ce matin était particulièrement soporifique… Tout comme le reste de la journée, sans trop d’objectifs… comme un chercheur qui ne sait quoi chercher !
Heureusement la famille est de retour ce soir !  Je quitte donc le bureau un peu plus tôt que prévu, mais malgré tout le dernier, et je descend à un bureau Western Union pour récupérer un paiement de Nouvelle-Zélande (je ne bosse plus énormément pour Kiwa et pour pas très cher mais ça fait toujours plaisir de recevoir un mandat). Pas de bol, celui en bas de la rue est encore fermé… mais il me semble qu’il y en a un quelques centaines de mètres plus loin sur la même rue.
Je continue donc vers l’inconnu en quelque sorte puisque je ne suis encore jamais allé par là ! Après un bon kilomètre de marche et alors que je commençais à désespérer, j’aperçois une boutique orientale. Boutique orientale, mandat international… je m’approche et effectivement il font bien les transferts Western Union, ouf !
Il s’agissait en fait d’une petite épicerie qu’on aurait certainement désigné comme l’arabe du coin en France. J’en profite donc pour acheter du thé, pour remplacer le thé en sachet vraiment pas top de chez Provigo… puis de la Menthe, pour mettre dans le thé… puis du Paprika… et des merguez, car ce n’est vraiment pas cher ! Bref j’ai bien fait de venir jusque là 🙂 En plus, en discutant un peu ne passant à la caisse, j’apprends que l’homme est aussi prof à l’université et qu’il connaît bien André Mayers !! Mais je retiendrais surtout ça petite phrase : « Le thé, c’est meilleur quand on le boit à plusieurs » … tout à fait d’accord, n’est-ce pas Ben ? n’est-ce pas Cyrille ?
Passage ensuite malgré tout au supermarché pour les courses du soir, barbec avec la famille. Je crois que je commence enfin à trouver des produits à prix  raisonnables !

De retour à l’appart, je trouve une clef sur la table de la cuisine… Ahhh oui, j’ai oublié de vous dire quelque chose ! J’ai récupéré ma chambre ce midi !!! Enfin ! Donc cette fameuse clef, je me dis qu’elle doit être mienne. Je la mets dans ma serrure, ça tourne ! Mais ça tourne pour ouvrir, impossible de trouver comment fermer cette porte. J’étudie alors un peu plus la poignée intérieure. J’avais bien remarqué que la plupart des poignées peuvent être poussées ici, mais je n’avais pas encore compris le principe de verrouillage…
Et là, le flash ! Il faut pousser et tourner, bingo ! Comme il est impossible de fermer de l’extérieur, je suppose qu’il faut le faire de l’intérieur et claquer la porte. Je teste… Ouais ! Ça marche ! Mais là… c’est le drame……..
La clef ne tourne plus dans la serrure. Après quelques tests sur les autres porte de l’appart, je me rends compte que toute les clefs tournent dans toutes les serrures tant qu’elles ne sont pas verrouillées, ce n’était donc pas ma clef ! Je retourne tout l’appart, essaye toutes les clefs…
Rien à faire, je suis enfermé dehors !!!

Heureusement, vu que je venais de récupérer la chambre, j’avais ouvert toutes les fenêtres pour aérer. Enfin si on appel ça des fenêtres : 40x40cm ! J’aurais bien tenté, je pense que j’aurais pu passer mais la fenêtre est assez haute de l’extérieur… M’enfin… j’ai été quitte à attendre et mes parents et à porter ma soeur pour la passer par la fenêtre, qu’elle puisse ouvrir de l’intérieur !
Quand je vous dit que je suis maudit
Heureusement la fin de soirée a été un peu moins riche en péripéties, si on oublie un barbec sans gaz qui s’est fini à la poêle, une nouvelle défaites des Canadiens ramenant la série à 2-2, et la découverte par Fanny du python de mon colocataire qui lui a quelque peu dérangé son sommeil !
Quelle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *