Je me souviens

Ce séjour au Québec pour moi ça restera tant de choses …

Des gens :
Sarah ma coloc qui sait pas prononcer Granby ni Coaticook,
Julie et ses cadeaux d’anniversaire,
Amy et sa Mitsubishi jaune presque Rapides et Dangeureux,
Bérangère et Anne-Hélène, les 2 « françaises québecoises »,
Dom qui m’évitait une heure de line-up au Kudsak,
Shanny et sa discrétion, si ce n’est son absence,
Mes collègues vaillants chevaliers des jeux de rôles,
et bien d’autres avec qui je n’ai pas eu l’occasion de passer beaucoup de temps mais dont j’ai apprécié la compagnie : Rebecca, Marie-Michelle, Zoé, Claudia, Dave…

Des images :
Les jupes des filles en boite,
Le sourire des chauffeurs de bus,
Les mini-jupes des filles en boite,
Les concours de feux d’artifice,

Les micro-jupes des filles en boite,
La forêt à perte de vue,
Les patineuses du Lac des Nations,
Les vieux sur leurs chaises pliantes aux concerts

Des lieux :
La promenade du lac des Nations,
Le Bla Bla et ses burgers,
Le Jester et ses soirées Karaoké,
Le Kudsak et ses podiums,
Le Living et sa terrasse en limousine VIP,
Le Caffucino et ses gâteaux,
Chez Andrew et ma première soirée québécoise…,
Notre terrasse rue Cabana et les discussions avec Sarah,
Un petit coin d’herbe rue Cabana aussi…

Des moments inoubliables :
Les 10kms avec un canot de 30kgs sur les épaules,
La course entre ma voiture et le bébé orignal,
La randonnée sur la frontière des Etats-Unis,
Les panoramas d’Orford et du mont Pinacle,
La traversée de Sherbrooke en limousine,
La fête de la saint-Jean,
Les festivals estivaux,
Mes 22 ans…

Des spectacles :
Les Cowboys Fringants, Loco Locass, DJ Champion, Mes Aieux, Les Respectables, Robert Charlebois, Polémil Bazar, Les Porn Flakes, Anaïs, Mali, Charlypop, Billy Tellier, Laurent Paquin, Patrick Groulx…

J’en oublie certainement, mais en un mot : du BONHEUR !!!

Merci le Québec, merci les Québécois, merci les Québécoises…
A bientôt j’espère !

Kiwi, « Je me souviens »


Citation du jour :
Ce n’est pas facile de partir si personne n’attend votre retour.
Francis Dannemark, Qu’il pleuve

Le pauvre garçon… je dirais pas que mon départ est facile pour autant, mais au moins j’ai vraiment hâte de tous vous retrouver les ti français !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *